Focus

Buick Skylark 1970 : mon nouveau jouet !

buick-skylark-1970
Commentaires (14)
  1. Dominique Sobecki dit :

    Très bel achat.Voiture qui change,
    Comme tu le pressent,vérifie et change tes silents blocs.C’est un gros taff (bras sup et inférieurs) et les liaisons chassis/caisse comme les rotules.Moogs pour le caoutchouc ou Energy pour polyuréthane (plus rigide),mais cela change du tout au tout la tenue de route.Teste aussi tes durites (essence).Ce sont des choses qui se voient peu et donc sont souvent d’origine.

    1. Chuck Jordan dit :

      Merci ! J’avais déjà fait quelques travaux sur le train avant de ma Mercury et c’était pas une sinécure ! Entre les pièces serties par la crasse/rouille, celles sous pression et la géo à revoir à la fin, je pense bien que je vais confier le taff à un pro cette fois-ci. T’as raison pour les durites d’essence, je vais jeter un oeil 😉 . D’ailleurs, en parlant d’essence, la jauge fait des siennes… J’espère que ça vient de l’instru de bord sinon je suis bon pour tomber le réservoir. 🙂

  2. Bernard dit :

    Punaise elle est belle celle là … Félicitations !!!

    1. Bernard dit :

      Ça me fait penser à une idée d’article que tu pourrais faire.
      Le quid de l’importation de voitures des USA. Comprenant :
      – Comment chercher sa voiture (comment chercher sur craiglist, sur ebay, ou autre …),
      – Les formalités administratives,
      – Importateur ou pas,
      – Le coût supplémentaire moyen par rapport au prix initiale de la voiture, le coût global,
      – Quid de l’importation pour les voitures plus récentes,
      – les trucs et astuces,
      – …

      Je pense que tu es assez bien placé pour renseigner une foultitude de gens qui se posent toutes ces questions et qui ne trouvent que partiellement des réponses de ci de là.

      A plus !

      1. Chuck Jordan dit :

        Effectivement, c’est un sujet qui intéresse beaucoup de monde ! J’y travaille. 😉

        1. Bernard dit :

          Maintenant que tu t’es engagé, compte sur moi pour te le rappeler 😀

          Sinon, sans vouloir trop en demander, est-il possible sur ton site d’avoir un avatar ? Donc un compte, donc un forum 😀 Oui je suis chiant je sais …

          1. Chuck Jordan dit :

            Et non, pas encore d’avatar et d’ouverture de compte sur SoapCars… encore moins de forum ! C’est du boulot et le temps manque, d’autant qu’un autre gros projet est en préparation. 🙂

          2. Bernard dit :

            Alors juste hâte 🙂

    2. Chuck Jordan dit :

      Merci ! Je suis comme un gamin. 🙂

  3. grandga dit :

    Félicitations !
    Et bienvenue au ‘club’ des amateurs de Buick.

    J’ai une Skylark 71 depuis une dizaine d’années et ce n’est que du bonheur…

    J’aimerais quand même te prévenir de la légende ‘BOP’, qui prétend unir les pièces Buick, Oldsmobile et Pontiac sous un même toit selon de nombreux vendeurs.

    Il n’y a aucune pièce moteur du 350 ‘deepskirt’ Buick commune aux autres modèles GM, aucune !

    Bonne route

    1. Chuck Jordan dit :

      Effectivement, c’est ce que j’ai pu constaté en me renseignant et après discussion avec des potes. On trouvait ça assez dingue que chaque constructeur ait à disposition sa propre équipe d’ingénieurs pour concevoir des moteurs différents mais aux caractéristiques si proches à la fois, au sein du même groupe ! Quelque chose d’inimaginable aujourd’hui, à l’heure de la grande standardisation (les constructeurs français refilent même des petits moteurs aux allemands !) et de la rationalisation des coûts mais quelque chose d’assez cool pour les passionnés pour qui cela rend chaque modèle si particulier. Chaque moteur a ses forces et ses faiblesses ! Pour ma part, je retiendrais le couple plus important à bas régime et l’allumeur bien plus accessible sur les 350 Buick (pas du luxe !). Au final, y a que les transmissions qui seraient « BOP ».

      Ravi de croiser ici un autre proprio de Skylark ! 😉

  4. grandga dit :

    Par contre, d’après Jefferson Bryant (How to build max performance Buick engines), les alliages utilisés par Buick pour son 350 sont de très haute qualité.

    Il affirme par exemple que le bas moteur standard de nos 350 peut encaisser sans modification une augmentation de puissance jusqu’à 500 cv, la conception du bloc avec la rigidité de la ‘jupe basse’ et la qualité de l’acier du vilebrequin et des bielles étant largement adaptés à une telle puissance.

    Wiki écrit:

     » Les principales différences du 350 par rapport aux autres V8 GM sont la construction du bloc moteur « à jupe profonde » de Buick, l’utilisation de fonte à teneur en nickel accrue, une pompe à huile externe, un distributeur monté à l’avant, le dimensionnement d’alésage de cylindre sous-carré , des carters principaux de vilebrequin de 76,2 mm (3 po) et des bielles de connexion de 162,2 mm (6,385 po).
    La Buick 350 partage également un carter de distribution en aluminium intégré, qui intègre les mécanismes de pompe à huile, laissant le filtre à huile exposé à l’air venant en retour pour un refroidissement supplémentaire. Le moteur a acquis la réputation d’être robuste et durable.
    La Buick possède la plus longue course de piston de l’ensemble des GM 5,7 litres (350 litres). Cette caractéristique de conception a rendu le moteur nettement plus large que les autres, essentiellement les mêmes que les gros blocs Buick, qui ont la course la plus courte des gros blocs GM. « 

    1. Chuck Jordan dit :

      Merci pour ces infos ! Même si je ne compte pas préparer le moteur de sitôt, c’est toujours bon de connaître son potentiel, ses forces et ses faiblesses voire corriger quelques erreurs de conception. Je vais m’y pencher davantage une fois que j’aurais terminé mon checkup global. En tous cas, c’est plaisant d’apprendre que notre 350 Buick se distingue des autres small blocks GM sur de nombreux points !

  5. Mr banzet dit :

    Merci pour ce partage 😉
    J’aime ton état d’esprit, consistant à rouler comme dans les années 80/90 … loin de la spéculation .
    J’ai eu une Chevrolet Caprice 1973 454ci , puis une Ford Galaxie coupé 1970 big-block elle aussi, acheté en Suisse à des prix très raisonnables car les autochtones Helvete ont à payer une taxe assez chère lorsqu’ ‘ils doivent se séparer de leurs voitures pour cause de CT non valide .
    Que du bonheur ces big-block, lême sans faire beaucoup de kilometres ..

    Parcourir ton site est un plaisir !
    Cordialement votre :
    Dimitri

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont signalés par un *