Au volant

Chrysler LeBaron 1989: entre raison et passion

chrysler-lebaron-1989-coupe
Article suivantTraversée de Paris 2014
Commentaires (7)
  1. GREG35 dit :

    Bonsoir.

    Je prend beaucoup de plaisir a lire votre Site, qui correspond trés bien a mes gouts en matiére de voitures US.

    Ma 1ére voiture Américaine, en 2003, a étée une Chrysler Le Baron Coupé 2.5 Turbo, comme la votre, mais en Boite Manuelle 5 Rapports, carrosserie et interieur couleur Beige-Gold.

    A l’époque, nous l’avions achetées chez Parts-Plus, dans le 95.

    Je regrette amérement aujourd’hui, de l’avoir bradée pour quelques centaines d’Euros, a un Garagiste, 2 ans plus tard.
    J’aurai mieux fait de la garder…

    Elle était en état impeccable et 110 000 Kms.

    J’adorait le dessin de l’habitacle, trés typé US, bien plus « exotique » que l’habitacle des versions suivantes (V6), et plein de gadgets.

    Et que dire des phares AV dissimulés sous les trappes, un bonheur.

    J’ai l’impression, qu’aujourd’hui, les Chrysler Le Baron a moteur 4 Cylindres sont devenues rares, surtout en Coupé…

    En tout cas, je ne l’ai pas oubliée.

    Peut-être que ces autos redeviennent (ou redeviendrons) a la mode grace au récent mouvement « Youngtimers », qui, il faut bien le dire, « dépoussiére » le mouvement de la voiture ancienne et lui donne un « coup de jeune ».

    1. Chuck Jordan dit :

      Je garde aussi un très bon souvenir de ma LeBaron et j’imagine d’autant plus la fierté de l’acheteur d’une LeBaron neuve en France en 1989 ! Il n’y avait pas grand chose d’autre à se mettre sous la main qui soit aussi original, confortable et bien équipé. Il y a 6 ans déjà, j’avais patienté pour trouver un coupé en bon état… plus rare que les cabriolets ! Ce n’est que mon avis mais j’ai toujours préféré la ligne du coupé. J’espère aussi que le mouvement « youngtimer » redonnera ses lettres de noblesse à la LeBaron.

  2. lebaron21 dit :

    Bonjour,
    Pour moi qui suis un passionné Le Baron, cet article est la démonstration que beaucoup d’européen ont manqué un super moment automobile.
    J’en suis à ma quatrième Le Baron , trois cabriolets , deux de 89 2.5turbo BVA3 dont une acheté en 2014 avec seulement 8672km (état neuf), un cabriolet de 91 V6 3l BVA4 revendu depuis et enfin un coupé 2.2 turbo intercooler GTC de 89 BM5, acheté dans un état pitoyable et reconvertie en voiture de pistes pour faire de trackday.
    Un réel bonheur sur piste, puissance, stabilité, reprise, elle n’a rien à envier au petite bobinette actuelle.

  3. LeBaron34 dit :

    Bonjour,

    Que dire, à part que bien content de voir d’autres amateurs de cette superbe auto, en effet le mouvement Youngtimer pour les jeunes est une superbe chose et qui fait que ce mouvement remet en état ou en marche des voitures qui n’ont plus roulé depuis un moment, moi même j’ai 28 ans autant dire que cette auto je la connaissais pas à sa sortie… juste connu y’a peu donc j’ai fait l’acquisition d’une 2,2l turbo. Voiture pourtant méconnu du grand public… ce qui est assez étonnant surement au manque de pub à l’époque, en tout cas moi j’ai craqué sur cette voiture par hasard lorsqu’un soir j’ai tapé voiture US dans de petits budgets…
    c’est l’avantage de ce mouvement, les prix sont très intéressant pour le rapport qualité prix, malheureusement beaucoup de Le Baron que j’ai vu ont été délaissé… plus entretenue, donc la mienne en faisait partie, ce qui me l’a fait acheter c’est la rareté d’en croiser, d’en voir et en version GTC ça l’est encore plus… d’autant plus que j’ai une finition assez rare ou bien pas d’origine je sais pas, elle a tous les chromes comme sur les 2,5 calandre, au dessus des roues etc.

    1. Chuck Jordan dit :

      Comme tu dis, le mouvement Youngtimers est une bonne chose pour la préservation de modèles trop souvent négligés. La LeBaron en fait partie ! Vendue moins chère qu’une allemande, elle était toutefois considérée comme une auto de luxe en France alors que dans son pays d’origine, elle avait plus l’image d’un coupé populaire un brin embourgeoisé. Faut dire que l’exotisme américain a toujours fait son petit effet chez nous. Une fois sur le marché de l’occasion, c’est le genre de modèle qui change 1000 fois de propriétaires. Pas mal de rêveurs qui craquent pour une modique somme mais déchantent très vite dès qu’il faut faire un entretien ou une réparation dans un réseau peu développé où la facture grimpe vite (pas d’internet à l’époque !). Aujourd’hui, c’est un très bon choix pour qui veut rouler américain à petit budget. Pour en venir à ta GTC, c’est une finition sportive qui a bien existé au catalogue. Par contre, y a de fortes chances que tous les chromes aient été ajoutés par d’anciens propriétaires car tous les éléments de carrosserie de la GTC sont peints ton carrosserie.

  4. florian mosca dit :

    Salut ! Merci pour cet article qui détaille bien le modèle ! J’ai une 2.2 GTC et j’ai quelques bricoles à réparer. Je voudrais te demander si c’est compliqué de changer la roue du compteur kilométrique ? Et sinon comment s’y prendre ? Et Si tu as une solution pour retrouver un moteur de vitre arrière ? C’est le problème des cabs, je ne sais pas si c’est pareil sur les coupés ! Merci et continue bien !

    Florian

    1. Chuck Jordan dit :

      Salut Florian ! Je n’ai pas changé la roue du compteur kilométrique moi-même. C’est le nouveau propriétaire qui s’en est chargé… puisque j’ai constaté son dysfonctionnement le jour de sa visite ! Ton problème moteur de vitre arrière est aussi un classique sur les cabriolets LeBaron. Tu trouveras sans mal des conseils avisés sur les forums MinivanChrysler (dédié aux Voyager et autres Chrysler) et US Cars (plus généraliste mais pas mal de proprio de LeBaron) pour corriger tes deux problèmes.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont signalés par un *

Current ye@r *